Comment photographier des natures mortes ? Retrouvez toutes les astuces pour obtenir un beau cliché !

Vous vous demandez « comment photographier des natures mortes » ? Suivez ces quelques conseils et astuces afin d’avoir de belles images. En photographie, la nature morte consiste à mettre en valeur le sujet grâce au décor, à la lumière choisie et à la mise en scène générale. En effet, la photo d’une nature morte doit être composée de façon esthétique et réfléchie. Pour que la mise en scène soit réussie, il faut un arrière-plan bien choisi, un éclairage correct et une ouverture adaptée.

 

Comment photographier des natures mortes : les réglages  et le choix du matériel

Pour avoir de belles photos de natures mortes, il convient de faire quelques réglages sur votre appareil, mais aussi de bien choisir votre matériel que nous allons voir ci-dessous !

photographier des natures mortes
photo nature morte

 

  • Le trépied :

En premier lieu, travaillez toujours avec un trépied. Pour photographier des natures mortes, le trépied est essentiel. En effet, grâce à un trépied, vous pouvez maintenir l’appareil photo toujours à la même position. Toutefois, il doit être adapté au poids de votre matériel et assez lourd pour ne pas bouger sur une vitesse d’obturation de plusieurs secondes.

  • La lumière :

En général, pour avoir de belles photos de nature morte, il faut éclairer sur les deux côtés. Ainsi, en plus de la lumière naturelle, il vous faut utiliser une deuxième source de lumière. Evitez les flashs intégrés aux appareils photo car ils ne permettent qu’une diffusion très limitée. Par conséquent, ils risquent d’abîmer davantage les images. En revanche, il est préférable d’utiliser flash externe.

  • L’objectif :

En ce qui concerne l’objectif, il convient d’utiliser au minimum une moyenne focale de 50mm. En effet, la photo au grand angle a tendance à déformer les objets et à tromper l’œil du spectateur.

  • La vitesse d’obturation :

Pour la nature morte, il convient de choisir une vitesse d’obturation lente. De 1 à 30 secondes par exemple, c’est la raison pour laquelle le travail au trépied est indispensable. Cette faible vitesse vous permet de fermer votre diaphragme pour obtenir une grande profondeur de champ pour une scène entièrement nette.

  • Les angles de vue :

Pour faire paraitre la nature morte aussi vivant que possible, il convient de trouver le bon angle afin de les photographier. En effet, un angle trop oblique fait disparaitre les détails ; tandis qu’un angle frontal est souvent ennuyeux.Il est préférable de photographier le sujet légèrement oblique au-dessus et de faire vos propres expérimentations.

  • Le détail :

Le décor est aussi important lorsqu’on veut photographier des natures mortes. Ainsi, il faut faire attention au choix de votre arrière-plan ainsi que sur le support sur lequel repose vos sujets. Par conséquent, il est essentiel de bien choisir la couleur ainsi que la matière afin que ces dernières soient en harmonie avec les caractéristiques du sujet photographié.

CET ARTICLE VOUS A-T-IL ÉTÉ UTILE, n’hésitez pas à le partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FERMER
CLOSE