Prendre des photos de nuit : les meilleures conditions !

De nombreux photographes, amateurs ou professionnels, se plaisent à prendre des photos de nuit. Les mouvements et les couleurs ont une allure bien différente en l’absence de la lumière du soleil. Cependant, la photographie de nuit semble difficile à bien des égards, étant donné que les conditions de prise de vue diffèrent largement de celles en journée. Cette flânerie nocturne est propice à la créativité et à l’originalité, à condition d’user du bon appareil photo de nuit et des bons accessoires. Une maîtrise des techniques de base de la photo de nuit permet également d’offrir un magnifique rendu photographique.

Le matériel pour faire des photos de nuit

 

Pour réussir une photographie de nuit, il est important de définir le type d appareil photo de nuit à utiliser. Un hybride ou un reflex numérique constitue un excellent choix pour des photos de nuit de qualité à main levée du fait de l’objectif interchangeable. Avec leur technologie évolutive, les bridges et les compacts sont des alternatives intéressantes qui apportent un confort non négligeable. Leurs optiques lumineuses en font des appareils idéals pour la photo de nuit à main levée, à condition d’utiliser un trépied.

Quel que soit l’appareil photo de nuit choisi pour la sortie nocturne, il est important de se munir d’un objectif lumineux, avec une grande ouverture de diaphragme. Privilégiez les focales fixes qui laissent entrer un maximum de lumière. Ainsi, il sera possible de prendre des photos à une vitesse d’obturation rapide. Les focales de type grand-angle sont très appréciées car elles peuvent contenir un large champ de vision.

prendre des photos de nuit

Comment se préparer pour réussir une photo de nuit ?

Avant de faire des photos de nuit, il convient de bien se préparer même si l’improvisation permet d’obtenir des résultats étonnants.

L’heure constitue un élément qui définit la réussite de la photo de nuit. Elle peut impacter sur les couleurs et la lumière des images. L’heure propice pour les photos de nuit est « l’heure bleue ».Il s’agit de cet instant éphémère où le soleil se couche et laisse place à la nuit. Ce lapse de temps dure environ trente minutes. Egalement appelé « entre chien et loup », il permet d’obtenir des photos dynamiques, avec un ravissant ciel bleu nuit.

Il est recommandé d’utiliser un trépied afin de garantir une bonne stabilité et d’obtenir une exposition correcte. Ce dispositif se distingue notamment par le confort qu’il procure. Si vous utilisez un trépied de petite taille ou de table, veillez le déployer au minimum.

Il faut également prévoir une batterie supplémentaire. Les batteries se déchargent rapidement lors des prises de vue avec des temps de pose assez longs durant les nuits fraîches. D’où l’utilité d’une seconde batterie. Il suffit de la glisser dans la poche.

Si vous envisagez de longues poses, se munir d’une télécommande est une nécessité. Cela évite les mouvements brusques au moment d’appuyer sur le déclencheur. Elle permet également de produire des images plus nettes. A défaut, il faut se servir du retardateur de l’appareil photo de nuit pour vous épargner les vibrations du déclencheur.

Pour préserver l’ambiance de nuit lorsque vous allez photographier la nuit, l’usage du flash est à proscrire. Une sur-exposition ou une sous-exposition de l’image est recommandée afin d’obtenir l’effet désiré. L’utilisation du format RAW est recommandée pour pouvoir corriger l’exposition ultérieurement et conserver la qualité de l’image.

prendre des photos de nuit

Compenser le manque de lumière lors d’une photographie de nuit

 

Pour réussir une photo de nuit, il est impératif de régler le boîtier afin d’user de la lumière correctement et de retranscrire l’ambiance nocturne. Quel que soit l’appareil photo de nuit utilisé, les différents réglages vont définir la qualité du rendu des photos, le mouvement et l’exposition. Ils reposent sur de nombreux paramètres.

La vitesse d’obturation. Elle permet l’obtention d’un effet de mouvement. Le mode priorité vitesse est ainsi conseillé pour éviter le flou du bougé. Une vitesse faible augmente la quantité de lumière reçue. Une lumière faible induit un temps de pose long, allant d’une seconde plusieurs minutes. Le mode Bulb offre un temps de pose à souhait.

L’ouverture du diaphragme. Elle influe sur la profondeur de champ de l’image. Une faible ouverture transforme les lumières en étoiles, offrant un rendu agréable. Les grandes ouvertures permettent d’excellentes photos de nuit à main levée.

La sensibilité ISO. Elle rend le capteur sensible à la lumière. L’utilisation d’un trépied diminue la sensibilité au minimum, évitant ainsi le bruit numérique sur les images. L’augmentation légère de la sensibilité renforce certaines teintes de la photo de nuit. Une ISO allant jusqu’à 400 est ainsi conseillée.

La diversité des sources lumineuse dans le paysage urbain nocturne rend difficile l’obtention d’un parfait équilibré de la balance des blancs. Pour réussir à photographier la nuit, il est impératif de sélectionner le mode Tungstène ou la balance des blancs automatique. Les perfectionnistes utilisent toujours une charte de gris pour obtenir une balance des blancs personnalisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FERMER
CLOSE