Shootez les oiseaux de proie en vol : comment réussir à avoir de belles photos ?

Shootez les oiseaux de proie en vol n’est pas une chose aisée, il faut le dire ! En effet, lors de nos balades en été, il n’est pas rare de croiser beaucoup d’espèces d’oiseaux de proie, par contre, il n’est pas facile de les prendre en photo. Il convient de se munir de patience, de connaitre le terrain pour bien se placer et avoir une certaine connaissance du sujet serait un plus. En effet, le but est de figer l’instant, il faut ainsi être sûr que l’on va pouvoir obtenir la photo désirée. Cependant, shootez les oiseaux de proie en vol n’est pas très compliqué en soi. Pour réussir à avoir des beaux clichés, il faut respecter certaines choses sinon ce sera la déception et se munir de matos adéquate !

 

Shootez les oiseaux de proie en vol : bien choisir le matériel

Pour réussir à prendre en photo les oiseaux de proie en vol, il est essentiel de bien choisir son matériel. Privilégiez ainsi un boitier rapide avec un autofocus performant et une vitesse d’images élevée 6 à 8 images/secondes.La capacité d’accroche et la rapidité de l’autofocus de l’objectif sont primordiales ainsi que la possibilité de pouvoir faire une retouche manuelle du point par la bague de mise-au-point. En effet, ce dernier peut sauver la mise sur des oiseaux en mouvements.

En somme, quand on touche à la photo animalière, il faut une longue focale, idéalement au-dessus de 300 mm pour les oiseaux et un Auto Focus vraiment performant. Il faut aussi penser à prendre ou acheter un trépied appareil photo ou un monopode. En effet, le trépied est indispensable pour l’affût, car il n’est pas vraiment envisageable d’attendre des heureux avec l’appareil sur les genoux. Le monopode quant à lui se trouve être fort pratique en billebaude, en particulier si les objectifs sont lourds.

 

Quel matériel avons nous besoin ?

Comme souvent dans la photographie, c’est l’objectif qui sera le matériel à prendre en compte pour se donner toutes les chances de réussir de superbes clichés d’oiseaux. Selon votre budget prévu a cet effet, nous vous conseillons trois types d’ objectifs photo :

 

Prise d’oiseaux de proie en vol : quels réglages pour la netteté

Pour figer des oiseaux en vol, choisissez une vitesse d’obturation rapide, d’au moins 1 / 1000. Choisir ces vitesses élevées permet de compenser toute instabilité de votre part, figer le mouvement de l’oiseau, surtout les ailes hyper véloces, en particulier chez les passereaux.L’ouverture du diaphragme et la montée en sensibilité sont les deux paramètres à modifier pour avoir un beau cliché. Heureusement, en pointant l’objectif vers le ciel, la luminosité sera toujours suffisante. En revanche, en pointant votre objectif vers le ciel normalement très lumineux, votre reflex calculera la quantité de lumière à laisser entrer en se basant exclusivement sur le ciel. Pour avoir une exposition parfaite, il est recommandé de faire quelques réglages. Pour cela, il suffit de régler la mesure d’exposition. Cette technique est à utiliser dans ce cas précis d’oiseaux en vol sur fond lumineux car si le fond est sombre, il est préférable de laisser le mode de mesure standard.

prise photo d un aigle

 

Quel mode de prise de vue choisir ?

Comme un oiseau volant dans le ciel est très mobile, privilégiez en toute logique le mode priorité vitesse. Il s’agit d’un mode semi-automatique où l’on va imposer un appareil photo son choix de vitesse et lui fera un choix de diaphragme adapté afin d’avoir une bonne exposition. Comme il est en mode automatique, le choix de la sensibilité ISO ne se pose pas. Toutefois, prenez soin de choisir une vitesse adaptée en fonction de la vitesse de vol et de mouvements de l’oiseau. Le choix de la vitesse dépend aussi de l’effet que vous souhaitiez avoir : soit le figer, soit avoir un léger flou de mouvement.

Ainsi, si votre objectif est de figer l’oiseau en plein vol, optez pour une vitesse aux alentours de 1/1000e de seconde. Par contre, si votre but est d’avoir un léger flou de mouvement, ralentissez le temps de pose aux alentours de 125è seconde environ. Il vous suffit ensuite de tester les différentes vitesses en fonction du degré de flou que vous souhaitez obtenir.

steppe-eagle

 

Autres conseils pour réussir

Le choix du moment est important lorsqu’on veut photographier des oiseaux de proie en vol. En effet, les oiseaux sont plus actifs à deux moments de la journée : tôt le matin et en fin d’après-midi. Ainsi, à vous de choisir le bon moment pour les prendre en photo en plein vol. Par ailleurs, le point de vue est aussi un critère à prendre en compte. C’est lui qui fera la différence entre vos photos ! En effet, l’impact d’un cliché d’oiseau qui vole au-dessus de vous, qui vole au loin, ou qui vole dans votre direction n’est pas le même… alors trouvez le meilleur point de vue pour obtenir de belles images.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FERMER
CLOSE